fbpx

Passez le Cap ! 
Réservez maintenant en moins de 5 minutes votre permis bateau 🛥

Quelle météorologie pour décider de sortir en mer ?

par | 24,Juin,2021 | 0 commentaires

La météorologie est important à prendre en compte pour naviguer en sécurité. Profiter de l’environnement en constante évolution fait partie des attraits de la navigation de plaisance. Mais le fait de garder un œil sur la météo – en surveillant les tempêtes, les vagues, les vents, le froid et la chaleur – aide à garder le plaisir en toute sécurité. Ainsi, nous équilibrons notre soif d’aventure avec une bonne dose de prudence.

Nous tenons compte à la fois des informations officielles sur la météo et la sécurité, et de nos propres observations et expériences. Nous savons qu’il n’y a pas deux bateaux identiques, que deux capitaines n’ont pas les mêmes compétences et que deux heures de navigation ne se déroulent pas exactement dans les mêmes conditions météorologiques. Nous combinons une évaluation honnête de ces facteurs avec des informations et notre expérience et, si le mélange est en notre faveur, nous lançons ou larguons les amarres.

Ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas tout sur la météo. Vous apprendrez au fur et à mesure, et vous pouvez même suivre un cours en personne ou en ligne. En attendant, faites confiance aux experts, jouez la carte de la prudence et profitez de la navigation de plaisance.

Où trouver l’information météorologie ?

• Sur les panneaux d’affichage des capitaineries ou dans des bureaux des ports.

• En composant le 08 99 71 08 08 ou le 32 50: Météo rivage (2 milles), Météo côtière (20 milles) ou large.

• À la VHF:

• des messages météo sont diffusés plusieurs fois par jour par les centres régionaux opérationnels de Surveillance et de sauvetage (Cross) sur différents canaux (79/80.). Consulter les guides nautiques pour prendre connaissance des canaux et des horaires;

• dans certaines régions côtières, le canal 63 ou 64 (selon les zones) diffuse un bulletin météo marine en continu toutes les 15 minutes;

• en cas de bulletin météorologique spécial (BMS, qui annonce une météo dangereuse, force 7 ou plus), les Cross diffusent sur le canal 16 un message « sécurité » annonçant quel canal il faudra écouter.

• Sur les sites internet ou les applications mobiles spécialisés. Par exemple marine.meteofrance.fr ou marine.meteoconsult.fr.

Les facteurs météorologies à connaitre

Qu’est ce qui génère le vent et les vagues ?

Sur la surface terrestre, il existe des zones où l’air est plus lourd et où il exerce donc une pression plus importante. Ce sont les anticyclones: les pressions y sont supérieures à 1013 hectopascals. Dans d’autres zones, l’air est moins lourd et il exerce donc une pression moins importante. Ce sont les dépressions: les pressions y sont inférieures à 1013 hectopascals.

Images

Dans une logique de « comblement », l’air a tendance à se déplacer des anticyclones vers les dépressions: c’est ce qui crée le vent. Mais la force de la rotation de la Terre contraint ces vents à tourner autour des anticyclones dans le sens des aiguilles d’une montre, et autour des dépressions dans le sens inverse des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère nord (dans I’hémisphère sud, c’est l’inverse).

Des confrontations thermiques de masses d’air créent au voisinage des dépressions de fortes nébulosités avec précipitations (pluie, averses, neige…) et des variations de températures. Le vent sera d’autant plus fort que les isobares (lignes d’égale pression) apparaîtront serrées sur les cartes météo. Par ailleurs, Iles vents seront plus ou moins parallèles aux isobares. En général, les isobares sont plus serrées et donc les vents plus forts autour des dépressions: une baisse importante et rapide de la pression lue sur un baromètre est donc I’indicateur d’une dégradation des conditions météorologiques

Attention dans certaines situations météorologiques, le vent peut temporairement augmenter fortement et brutalement: on appelle cela un « grain ». Il s’accompagne souvent d’averses avec baisse de visibilité. Sous les grains, le vent violent et soudain lève des vagues courtes et creuses.

La brise thermique

Localement, il existe un phénomène appelé « brise thermique » qui est un effet local lié au réchauffement de la terre en journée et à son refroidissement pendant la nuit.

Images

La brise thermique peut venir renforcer ou, au contraire, diminuer le vent des dépressions et anticyclones: en été, le vent peut se renforcer fortement (par exemple passer de force 2 à force 6) pendant après midi, qui est la période de plus fort réchauffement.

La météorologie en Méditerranée

Sur cotes méditerranéennes, les vents générés par les anticyclones et depressions sont déviés et souvent renforcés par le relief. Le mistral, la tramontane, le libeccio, le vent d’Autan, le vent marin sont les vents rencontrés le plus souvent sur les côtes françaises de la Méditerranée.

Attention aux vents en Méditerranée! lls sont dangereux par la soudaineté de leur apparition: on peut y passer de force 0 à force 7 en moins de 20 minutes..

Mesurer le vent et l’état de la mer

La mesure de la force du vent en navigation maritime a été codifiee en 1805 par l’amiral anglais Francis Beaufort qui a établi une gradation des vents en 13 niveaux allant du moins fort (0) au plus violent. Cette échelle est aujourd’hui utilisée dans le monde entier. A partir du grand frais force 7, un BMS et des messages de sécurité sont déclenchés à la VHF.

L’échelle de Baufort

En ce qui concerne l’état de la mer, les bulletins de météo marine donnent des informations sur la « mer du vent » ou les vagues qui sont créées localement sous l’effet du vent (la mer qui moutonne). On les mesure grâce à l’échelle de Douglas qui caractérise le niveau des vagues en mètres de creux (différence en hauteur entre le haut et le bas de la vague).

L’échelle de Douglas

La houle océanique est composée d’ondes « longues » de plusieurs dizaines de mètres qui se créent au large. On mesure la houle également en mètres de creux.

Lire les signaux météorologiques du sémaphore

En cas de BMS, les sémaphores informent les navigateurs des situations météo en cours ou à venir par des signaux (de jour) et des feux fixes (de nuit) dans leur mât des signaux. En cas de:

• Grand frais: force 7

Images

• Coup de vent à violente tempête: forces 8 à 11

Images

• Ouragan: force 12

Images

Lire le bulletin météo météorologie

Quel que soit son support (affichage, Internet, téléphone, VHF..). un bulletin de météorologie marine se structure toujours de la même manière:

organisme émetteur (pour la France, c’est Météo France);

validité : zone, jour et heure d’émission du bulletin (en général valable pour les 12 heures suivant l’heure d’émission);

valeurs utilisées (vent et hauteur significative);

prévisions :

indication de vents dangereux (BMS prévu ou en cours selon l’échelle de Beaufort) ou indication d’aucune alerte météo, • situation générale : position et évolution des centres d’action (anticyclones et dépressions). • prévisions détaillées dans la zone pour la journée: orientation et force du vent, effet de brise, état de la mer (vagues et houle), précipitations et visiblité,

prévisions détaillées dans la zone pour la nuit et les jours suivant

Décider de sa sortie et de son parcours

Pour pouvoir décider de sa sortie en m er et de son parcours en fonction des prévisions, plusieurs critères sont a prendre en compte.

Le type de bateau et sa catégorie de conception

Depuis 1998, la conception et la fabrication des navires de plaisance est régie par des normes européennes qui déterminent la stabilité du bateau (calculée en mètres de creux) et sa maneuvrabilité par rapport au vent (force du vent sur l’échelle de Beaufort). La conception et la fabrication du bateau est donc un paramètre important de la décision de la sortie en mer. On trouve la catégorie de conception du bateau sur sa plaque signalétique

Tableau

Attention! Certains bateaux peuvent changer de catégories suivant le nombre de personnes embarquées

Le plan d’eau

Le type de plan d’eau et son orientation par rapport au vent et aux vagues doivent être pris en compte non seulement pour la décision de sortie mais aussi parfois pour le choix de la zone de navigation.

Par exemple: en cas de vent de force 4/5 de secteur ouest, le plan d’eau situé à l’est de la presqu’île de Quiberon sera une zone abritée avec une mer belle et de petites vagues. Le même plan d’eau par des vents de torce 4/5 mais de secteur est donnera par contre une mer peu agitée à agitée moins agréable pour la navigation.

images

Les compétences du chef de bord et la pratique de l’équipage

Les compétences et le niveau de pratique de l’équipage et du chef de bord sont également déterminants dans la décision d’une sortie en mer ainsi que dans le choix d’un parcours de navigation. Le moindre doute sur vos capacités ou celles de vos accompagnants par rapport à une situation météorologique doit vous faire choisir de naviguer dans une zone abritée ou de rester à terre. Pour en savoir plus sur le rôle de chef de bord et la pratique de l’équipage, consulter notre article à ce sujet.

En cas de doute sur une situation météo, il peut être utile de visualiser les conditions de vent et de mer sur le plan d’eau au bout de la jetée ou du port. Bien souvent, cela permet de valider ou non une décision de sortie.

À retenir !

Connaître la météo et sortir en mer

Où la prendre : capitainerie, bureau de port, VHF, répondeur téléphonique, Internet, radio, applications mobiles.

BMS : le Bulletin Météo Spécial annonce une météo dangereuse, force 7 ou (plus), les Cross diffusent sur le canal 16 un message « sécurité ».

Grain : fortes et brutales rafales de vent accompagnées de pluie et d’une baisse de visibilité. Dépression ou chute du baromètre indicateurs d’une degradation des conditions météorologiques. Vagues et houle : les vagues sont créées localement sous l’effet du vent. La houle est composée d’ondes « longues» de plusieurs dizaines de mètres qui se créent au large.

Vent contre courant : augmentation de la hauteur des vagues

La mer moutonne: les vaguelettes commencent à déferler(sous force 2 petite brise). Brise thermique: vent local lié au réchauffement de la terre en journée et à son refroidissement pendant la nuit.

Libeccio, Mistral, Tramontane : vents méditerranéens. lIs sont dangereux car soudains.

Bateau et catégorie de conception: des normes européennes déterminent la stabilité du bateau et sa manoeuvrabilité par rapport au vent.